• Roadtrip de 4 jours dans la région des lacs Italiens •

banniere

Un jour férié ?! C’est une bonne occasion pour poser le reste de la semaine ! Nous prenons la voiture avec les copains direction le nord de l’Italie : la Lombardie.

Le programme est rythmé par la visite des lacs: un jour un lac.

JOUR 1  : Lac Orta

Après une demi-journée de route, nous voilà arrivés à destination, et pas des moindres : le Sacro Monte di Orta, niché au sommet du village Orta San Giulio classé au patrimoine de l’UNESCO.

Nous vous conseillons de vous garer au sommet et non en bas comme nous, vos cuisses vous remercieront!

Nous profitons des nombreuses tables de pique-nique pour manger et profiter du soleil de fin avril.

Le ventre plein, les explorations peuvent commencer ! La particularité de ce lieu est qu’il y a 20 petites chapelles dispersées et toutes décorées de fresques et statues retraçant la vie de Saint François. Mouais… Les façades et l’intérieur des chapelles font de la peine à voir tant elles sont en mauvais état; certaines sont d’ailleurs en rénovation.

Cependant, au bout du Sacro Monte, vous trouverez une terrasse offrant une vue magnifique sur le lac d’Orta et son île San Giulio. Juste pour ça, ça vaut le coup de faire un tour par ici. 

Sacro Monte di Orta

Rendez-vous au grand parking à côté du restaurant “In La Rosa”… Il faut savoir qu’en Italie, il est difficile de faire quelque chose sans passer à la caisse : parking, eau, pain et service à table, accès à un point de vue, entrée dans les monuments… Pour nous, adeptes du voyage économique, il faut serrer les dents !

san guillio de orta

Bref, après quelques minutes à pied, nous rejoignons les jolies petites rues du cœur de Orta San Giulio décorées par des glycines; pas de doute, nous sommes en Italie ! N’hésitez pas à faire un petit arrêt par le jardin de l’hôtel de ville.

 jardin de l’hôtel de ville

Finalement, nous arrivons à la Piazza Motta, cœur du village où il y a une farandole de restaurants, bars, glaciers, mais surtout l’embarcadère pour rejoindre la petite île de San Giulio.

Moyennant 4,50€/personne, nous montons dans un petit bateau pour rejoindre l’île en 10 petites minutes.

Bon, nous faisons le tour en très peu de temps car premièrement, l’île est toute petite et n’a pas grand chose à offrir et deuxièmement, il y a pas mal de touristes.

Nous ne tardons pas à retourner sur la terre ferme se consoler avec une glace à tomber par terre achetée à Pura Vino, le parfum noisette est tout simplement délicieux !

Nous continuons tranquillement à nous balader, nous posons au bord du lac, bref, nous profitons de la Dolce Vita !

san guillio de orta

Nous posons nos valises pour la nuit à Omegna, joli village à la pointe du lac Orta où il fait bon passer la soirée.

JOUR 2  : Lac Majeur

Pour commencer cette journée, nous décidons de prendre de la hauteur en roulant jusqu’au mont Mottarone (il est aussi possible d’y aller en télésiège pour 19€/personne). Une fois arrivés, nous avons été captivés par la luge d’été de compétition qui se trouve au sommet et tels des enfants, nous n’en pouvons pas nous empêcher de faire un tour. Pour 5€, nous avons fait le plein de sensations !

Nous nous décidons finalement à regarder autour de nous pour apprécier une vue à 360 degrés sur le lac d’Orta et le lac Majeur en même temps; autant vous dire que c’est super beau ! Nous vous conseillons d’y aller le matin car les nuages risquent de monter le reste de la journée.

mont Mottarone

En redescendant avec la voiture, nous avons la mauvaise surprise de devoir payer un « péage » de 10€/voiture… Ça ne nous était encore jamais arrivé de payer pour accéder à une montagne !

Direction Stresa maintenant, ville bordant le lac majeur et qui est très connu car c’est l’embarcadère principal pour rejoindre les très célèbres îles Borromees.

Nous trouvons une place de parking sur la route en lacet menant jusqu’à Stresa et c’est tant mieux car en bas, tout est payant et plein.

Une fois sur le port, une des nombreuses compagnies de bateau qui assurent la liaison entre les différentes îles ne tarde pas à nous aborder. Nous obtenons des tickets à 12€/personne pour visiter l’île des pécheurs (Isola Superiore) et Isola Bella (d’après le guide, Isola Madre n’a rien d’exceptionnel en ce moment…).

Comme il est midi, nous décidons de commencer par nous rendre à l’île des pécheurs car d’après les guides, il n’y a des restaurants que sur celle-ci. (FAUX)

Nous la voyons se rapprocher petit à petit de notre bateau, et c’est vrai qu’elle est jolie.

Isola Superiore

Notre première mission était de trouver un endroit pour manger pas trop cher et… Quelle mission ! L’île est bondée et les prix s’envolent… Après 1h d’attente, nous finissons par avoir une place au « Ristorente Italia » qui offre une vue sur le lac depuis sa terrasse.

Ristorente Italia

Nous profitons de cette attente pour aller faire un tour de l’île qui est sympa en elle-même avec ses petites rues, mais il y a malheureusement trop de monde.

Nous reprenons le bateau pour Isola Bella afin de visiter le palais Borromee et son jardin. Il faut une fois de plus il faut mettre la main au porte monnaie: 17€/personne ! Mais après la visite, c’est tout oublié. En effet, bien que dans le palais il y ait, à mon goût, beaucoup trop de pièces dédiées à la peinture, d’autres m’ont laissée bouche bée.

palais isola bella

La visite se termine par les jardins et c’est certainement le jardin le plus joli que j’ai pu voir jusqu’à présent, je laisse les photos parler d’elles-mêmes.

jardin isola bella

JOUR 3  : Lac Lugano

Qui dit nouvelle journée, dit nouveau lac !

Le lac Lugano a la particularité de se situer en grande partie en Suisse. Pour l’apprécier, nous nous rendons tout simplement à Lugano ! Nous nous promenons tranquillement dans le joli parc fleuri « Parco Ciani » et prenons de jolies photos. Nous sommes un lundi de Pâques et beaucoup d’Italiens viennent s’y promener avec leurs enfants.

Lugano

Ravis de notre expérience de la veille, nous décidons de reprendre de la hauteur pour apprécier la beauté du lac du jour. Pour cela, nous conduisons jusqu’à Bre, village niché dans une montagne, d’où il est possible de rejoindre le Mont Bre après 20 petites minutes à pied de montée assez abrupte.

Bre

Une fois de plus, le panorama au sommet est une merveille.

Nous redescendons de la montagne pour rejoindre un des rares sentiers aménagés en bord de lac car oui, il faut savoir que pour des questions de protection de l’environnement, ces derniers sont peu nombreux. Nous voilà donc à la conquête du Sentier des Oliviers qui s’étend de Castagnola à Gandria en seulement 3,5kms. Nous nous garons en contrebas de la route principale non loin de Gandria, vous ne pourrez pas le louper.

Ce chemin est très agréable, il n’y a aucune difficulté, nous passons de coins sauvages à des villas et hôtels qui font rêver; il n’y a que peu de monde: parfait pour une fin de journée  !

sentier des oliviers

Nous passons la nuit à San Fedele Intelvi, un village où nous n’avons pas vu un seul touriste, autant vous dire que nous nous sommes faits remarquer! Nous y avons mangé notre meilleure pizza italienne, au restaurant Iris. J’en profite pour vous dire que si vous voulez manger pour pas cher et à votre faim en Italie, il va falloir manger pizza sur pizza car un plat de pâtes est souvent beaucoup plus cher pour peu de quantité !

pizza

JOUR 4  : Lac Come

Au réveil, nous voyons que la météo fait des caprices et devons donc revoir notre programme pour trouver un moyen de profiter du lac de Come sous la pluie.

Pour commencer, nous faisons simple: nous nous rendons à Come qui borde le lac du même nom. Nous essayons de nous balader un peu dans les rues et sur les quais mais, nous devons l’avouer, la pluie est de plus en plus forte et nous empêche un peu d’apprécier les lieux à leur juste valeur.

Nous allons nous abriter dans la voiture mais ne baissons pas les bras: nous allons à Bellagio, ville « jet-set » coincée entre les deux branches du Y formé par le lac. Hallelujah, la pluie nous laisse un peu de répit et nous permet d’apprécier les jolies rues. Nous poussons même notre chance jusqu’à Punta Spartivento, donnant une nouvelle perspective du lac.

bellagio

Le temps file et nous avons un peu de route pour rejoindre notre dernier Airbnb à Bergame. Cette ville est connue pour sa partie dite supérieure car il s’agit de la partie médiévale. Nous avons un premier aperçu en voiture car notre logement se trouve en plein cœur de celle-ci. Nous sommes estomaqués: qu’est-ce que c’est beau ! Nous ne tardons pas à poser nos sacs et partons à pied s’y balader à la tombée de la nuit, ajoutant encore plus de charme aux lieux. On se croirait à Port Real dans Game of Thrones !

bergame

Durant ce séjour en Italie, nous nous sommes laissés guider d’un lac à l’autre et cela a été un réel plaisir pour les yeux !

Et maintenant, cap sur Milan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.