• 3 jours à la découverte des Cinq Terres •

bannière Cinq Terres

Ayant cette destination dans notre viseur depuis quelques temps, nous avons décidé de nous y rendre pendant nos 5 jours de vacances. Après avoir comparé toutes les options, s’y rendre en voiture se présentait comme la moins chère. Les aéroports les plus proches sont à Pise et Gênes… Nous avions donc 3 jours pour partir en sacs à dos à la découverte de ces beaux petits villages aux maisons colorées au bord de la mer composant les Cinq Terres, en Italie. Situé au sud de Gênes, ce parc national est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

A savoir

> La monnaie est l’Euro.
> Les prises électriques sont les mêmes qu’en France.
> C’est une destination très touristique: pensez à reserver le plus tôt possible, et partez de préférence en hors saison et en semaine; c’est ce que nous avons fait et effectivement, nous n’avons pas été trop dérangées par la masse de monde.
> Prévoyez de l’argent liquide: certains établissements ne prennent pas la carte (il y a des distributeurs de billets dans les villages), et pour payer les taxes non inclues dans la réservation de logements, par exemple. Nous avons trouvé nos logements via Airbnb et Booking.
> Les villages sont accessibles en voiture, mais vous devrez vous garer dans des parkings un peu loin au-dessus des villages, ce qui n’est pas très commode et sûrement coûteux. Le mieux est de voyager de village en village en train (4€/personne/ticket; il existe aussi des pass train), ou à pied en prenant un pass randonnée, dont nous parlons plus bas. Nous avons choisi cette deuxième option, plus pratique et économe.
> Il y a un point d’informations à chaque gare.

JOUR 1

Après voir laissé notre voiture au parking Piazza d’Armi à la Spezia (gratuit, super!) nous nous sommes rendues jusqu’à la gare La Spezia Centrale en navette; l’arrêt est à la sortie du parking, vous ne pouvez pas le rater. Les villages des Cinq Terres sont donc tous accessibles en train, et sont très proches les uns des autres. Nous avons choisi ce mode de transport pour le premier jour, car le sentier pédestre entre Riomaggiore et Manarola est fermé jusqu’en avril 2021 (plus d’infos ici).

Nous grimpons donc dans le train direction le premier village: Riomaggiore.

Riomaggiore

Il s’agit d’un petit village de pêcheurs. A la sortie de la gare, vous êtes directement dans le village. Baladez-vous au hasard dans ses jolies rues. Allez voir la marina, accessible par un tunnel piéton. Vous y verrez de petits bateaux amarrés dans la crique, et les maisons aux jolies couleurs surplomber la mer. C’est le moment de prendre LA photo (comme tout bon touriste qui se respecte!). Il s’agit tout juste du premier village, et nous sommes déjà conquises.

Nous reprenons ensuite le train vers le prochain village, dans lequel nous passerons la nuit: Manarola.

Manarola

Village le plus ancien des Cinq Terre, c’est notre village coup de cœur. Apres avoir posé nos sacs au Airbnb, nous voici dans les rues de Manarola, en fin de journée; nous vous recommandons, si vous en avez la possibilité, de dormir dans certains villages, pour avoir l’occasion d’en profiter sans la foule de la journée. C’était vraiment agréable de pouvoir se promener tranquillement sur la rambarde donnant une vue imprenable sur le village, et avoir le temps de le prendre en photo sous toutes ses coutures.

Manarola

Nous sommes ensuite aller manger une pizza à “La Scogliera” (pensez aux taxes, 2,50€/personne…). Le soleil commençant à se coucher, nous avons pris une glace parfum noisette à “La Planoia” (vous DEVEZ gouter, c’est excellent!) pour 5€ à deux, que nous avons dégusté en contemplant le coucher de soleil sur les belles maisons colorées. Si vous continuez à marcher, vous aurez également une vue à couper le souffle sur l’horizon et la mer.

Glaces Manarola

La nuit tombée, quelques lumières s’allument; le village est aussi beau de jour comme de nuit. Prévoyez un petit pull ou veste car il fait frais le soir.

Nous sommes allées nous coucher des étoiles plein les yeux.

JOUR 2

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous dirigeons vers le point d’informations des Cinq Terres, situé à la gare. Nous y achetons un pass 2 jours de randonnées pour 14,50€/personne; notre moyen de transport jusqu’à la fin du séjour sera nos jambes! Bien que logiquement ce soit plus long, ça vaut le coup car nous avons vu de beaux paysages et points de vue que nous n’aurions pas eu l’occasion de voir sinon. Nous voulons nous rendre à Vernazza, en faisant une “escale” à Corniglia, le troisième village des Cinq Terres.

Corniglia

Nous prenons donc la navette, comprise dans le pass, à côté de la poste de Manarola. Informez-vous des horaires qui y sont affichés au préalable pour vous éviter d’attendre trop longtemps le jour-même. Elle nous a amené jusqu’au village de Volastra, nous évitant la partie très difficile de la randonnée (nous n’avons pas regretté notre choix en voyant combien cette partie-là grimpait, sous la chaleur!).

En réalité, le pass est nécessaire pour le sentier longeant la côte de Vernazza à Corniglia mais celui-ci est fermé.

Entre terre et mer, nous marchons pendant 1h30 vers le village de Corniglia.

Rando

Nous voyons le village approcher petit à petit.

Corniglia

Nous arrivons à Corniglia à l’heure du déjeuner : youpi, nous mangeons notre pique-nique à l’ombre, à côté de l’église. Nous faisons un tour dans les petites rues abritant commerces, restaurants et bars. Il y a plusieurs points de vue sur la mer. Nous faisons le tour assez rapidement: le village n’est pas très grand, et nous avons hâte d’arriver à Vernazza.

Rues Corniglia

Vernazza

Nous reprenons ensuite notre périple vers Vernazza cette fois. Cette randonnée semble plus difficile ; peut-être parce que c’est la deuxième de la journée avec nos lourds sacs à dos! Nous avons mis 1h30. A notre arrivée, nous surplombons le village, et comme en témoigne la photo, c’est super beau.

A la fin de la randonnée, nous débarquons directement dans la rue piétone principale de Vernazza. Nous allons poser nos sacs à notre logement, puisque nous dormirons ici ce soir. Cela fait, nous allons nous balader dans les rues du village.

Rues Vernazza

Au bout de la rue commerçante, une place avec commerces, restaurants, bars, glaciers… Et une digue où il est possible de s’asseoir et contempler la vue soit sur le village, soit sur la mer.

Vernazza

Certaines façades auraient besoin d’un petit renouveau, mais le village reste joli. Il est possible d’aller voir le château pour 1,50€/personne. L’heure du dîner approchant, nous prenons des pizzas à emporter pour éviter de payer 5€ de taxes, et les avons mangées au soleil, au bord de la mer. C’était très agréable, et moins cher! Nous vous le conseillons. Nous avions aussi acheté une bière et un soda à l’épicerie et avons pris l’apéro pareil, au bord de l’eau. Faire des économies tout en restant agréable, parfait! Voilà comment bien clore notre journée.

Vue Vernazza

JOUR 3

Monterosso

Aujourd’hui, nous partons un petit peu plus tard que d’habitude car il a plu. Une fois la pluie calmée, nous avons rejoint le chemin de randonnée vers le prochain village: Monterosso, le plus grand des Cinq Terres. Cette marche est assez coriace au debut, mais la deuxième moitié est plus facile.

Rando Monterosso

Nous voici donc arrivées à Monterosso après 1h30 de rando (au lieu de 2 prévues). Mélange de fierté et de nostalgie, puisqu’il s’agit du dernier village des Cinq Terres. Sa particularité est qu’il est vraiment au bord de la mer, et possède la plus grande plage de sable du parc national. De plus, ce village est en 2 parties: celle visible dès l’arrivée, et l’autre, cachée derrière la falaise, et accessible par une petite route.

Nous passons le plus clair de notre temps dans la première partie du village, où se dresse un petit marché et des rues commerçantes. Nous achetons quelques souvenirs dans les petits magasins. Les restaurants sont pleins; nous avons déjà mangé notre pique-nique face à la mer, affamées par la rando!

Rues Monterosso

Nous nous dirigeons ensuite vers la deuxième partie du village, longeant la mer façon Promenade des Anglais à Nice, mais avec beaucoup de marchands de glace. Nous voulions aller voir la statue “El Gigante”, mais celle-ci était visiblement en rénovation, sous des échafaudages! Dommage. Nous nous posons sur un banc dans un parc quelques minutes, avant d’aller prendre le train direction La Spezia. Vous l’aurez compris, il s’agit de la fin de notre séjour aux Cinq Terres: nous retrouvons notre voiture en fin d’après-midi, et allons au dernier logement avant un retour vers Montpellier aux premières heures demain matin.

Après avoir admiré plus d’une fois les Cinq Terres sur les réseaux sociaux, nous y sommes enfin allées, et cela a été à la hauteur de nos espérances : magnifique, les photos en témoignent! Nous vous conseillons de les visiter dans le même sens que nous.

Itinéraire Cinq Terres

D’autres articles sur l’Italie arrivent très bientôt; abonnez-vous à notre compte Instagram pour ne rien rater !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.