• CityTrip à Dublin •

À l’occasion du concert d’Ed Sheeran à Cork, nous avons décidé d’en profiter pour faire une escale de 2 jours à Dublin.

Visite Dublin - Phoenix Park 2

Les préparatifs :

Dublin est la capitale de l’indépendante Irlande « du Sud ». Cette partie de l’Irlande fait partie de l’Union européenne, et la monnaie est l’Euro. A distinguer avec l’Irlande du Nord, dont la capitale est Belfast et fait partie du Royaume-Uni.
Il y a une heure en moins par rapport à la France (UTC+1), décalage qui n’est pas du tout gênant lors du voyage.
Prévoyez un adaptateur car les prises sont les mêmes qu’au Royaume-Uni. Si vous n’avez qu’un seul adaptateur, une multiprise vous sera d’un grand secours… Mais ne faites pas comme nous : n’oubliez pas de vérifier si la multiprise est compatible avec l’adaptateur !
Pour ce qui est de la météo nous n’avons pas été déçues ! Il fait effectivement souvent gris et il bruine beaucoup donc le K-way est IN-DIS-PEN-SA-BLE !

Jour 0 :

Nous avons atterri à l’aéroport de Dublin après une escale à Londres. Notre arrivée se faisant en fin de soirée, nous sommes directement allées à notre Airbnb. Nous avons eu quelques difficultés à trouver un logement à un prix abordable. Nous avons donc dû étendre notre zone de recherche par rapport au centre-ville. Nous avons opté pour une chambre dans un appartement Airbnb du côté du Phoenix Park. Si vous tenez absolument à rester au cœur de la capitale avec un petit budget, il faudra opter pour un lit dans un dortoir dans un auberge de jeunesse (et encore, les mieux notés sont à des prix d’après nous excessifs, pour ce que c’est…)
Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport. La solution la plus économique était de prendre le bus de la compagnie de la ville de Dublin avec la ligne 41 ou 16A, qui pour 2,20€ vous amène dans le centre ville en 1h. Cependant, comme nous étions en retard sur notre heure d’arrivée au Airbnb, nous avons dû opter pour le plan B et prendre le Airlink (ligne 747 ou 748) pour un trajet de 25 minutes à 7€ par personne (le terminus étant au-delà du centre ville). Si vous anticipez, vous pouvez même prendre vos billets sur le site et avoir une réduction de 1€ (youpi!).

Jour 1 :

Premier jour, et déjà première pluie ! Après avoir avalé le petit-déjeuner que l’on avait amené avec nous, nous décidons de faire un tour au Phoenix Park qui est à 2 minutes à pied de notre logement… On dit bien un tour car c’est le second parc citadin le plus grand d’Europe !

Visite Dublin - Phoenix Park

Il est aussi connu pour abriter le zoo de Dublin, mais vous pourrez également voir des biches et cerfs en liberté dans la partie gratuite du parc. Nous avions lu qu’il était facile de les approcher mais visiblement nous nous y sommes mal prises, car ils partaient en courant dès que nous étions trop près !

Visite Dublin - Phoenix Park 1

Peut-être que si vous prévoyez un petit quelque chose à manger vous aurez plus de succès que nous. Nous passons quand même un bon moment.

Visite Dublin - Phoenix Park 3

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi louer un vélo à l’entrée pour découvrir cet immense parc.

Et maintenant, nous changeons complètement de cap !
Nous étions curieuses de découvrir la campagne et la côte irlandaise. Nous avons décidé d’y faire un petit tour en nous rendant à Howth. Pour cela nous avons pris le train, et non sans difficultés ! En effet, nous nous sommes dirigées vers la gare de Heuston qui était la plus proche, or la dame de l’accueil nous apprend qu’il faut en fait aller à la gare de Connolly pour prendre le DART. C’est l’occasion pour nous de prendre le tram : il n’y a que 2 lignes (ce qui réduit les chances de se perdre) et le ticket est à 1,50€.
Nous voici arrivées à la bonne gare et une fois de plus nous sommes impressionnées par tous les différents choix que les pays étrangers ont à offrir, par rapport à la France !
Premièrement, pour 6,25€ vous pouvez faire un aller-retour n’importe quand dans une même journée vers un village de la banlieue de Dublin. Deuxièmement, pour 12€ par personne vous pouvez aller dans TOUS les villages à proximité dans la journée… Donc si vous êtes bien organisés, cela peut s’avérer plus que génial !
Nous voici confortablement installées dans le TER dublinois pour 25 minutes de trajet. A l’arrivée, la gare est toute petite et vraiment jolie de l’extérieur, très typique !

Visite Dublin - Howth 3

Nous nous engageons sur la route pour découvrir les maisons typiques de la côte irlandaise et son port, où sont amarrés quelques bateaux.

Visite Dublin - Howth

Dans le village de la banlieue de Dublin, Howth, il existe 4 parcours de randonnée partant de la gare pour découvrir la région. Vous trouverez rapidement la petite cabane où les parcours sont affichés et il y a même une personne pour vous renseigner  : prenez en photo la pancarte ou demandez une carte… Car oui les parcours sont bien indiqués, mais ça peut vraiment dépanner dans certains moments d’hésitations:
– Le jaune, le «Cliff Path», qui fait 6 km  : faisable en 1h30-2h et dont la difficulté est notée comme facile. Il vous mènera sur une bonne partie de la côte pour ensuite vous faire revenir par le village.
– Le bleu, le «Tramline», qui est quasi identique au précédent si ce n’est qu’il fait 7 km et que le chemin de retour est légèrement différent dans le village.
– Le rouge, le «Black Linn», qui est lui de difficulté modérée avec 8 km pour 2h-2h30 de marche. Le chemin tout au long de la côte reste inchangé, par contre sur le retour vous marcherez en périphérie du village, ce qui vous permettra de voir un peu plus le côté «  verdure  ».
– Le violet, «Bog of the Frogs», qui est le plus dur, menant sur un parcours de 10 km pour une moyenne de 2h30-3h de marche.
Nous avons choisi le dernier, mais il n’est pas aussi dur qu’il en a l’air  : c’est une vraie promenade du dimanche  !

Visite Dublin - Howth 4

En marchant encore quelques minutes nous tombons sur une belle côte entre herbes vertes à profusion, multiples fleurs, mer celtique et phare au loin : nous sommes comblées devant cette vue ! Certes, le ciel est couvert et il y a beaucoup de vent… Mais c’est ça, l’Irlande !

Visite Dublin - Howth 1

Le circuit est assez facile et nous ne pressons pas le pas. Au total, nous avons donc mis 3h à le faire. La deuxième partie offre des paysages moins spectaculaires, mais nous passons quand même un bon moment : nous traversons un golf, croisons des maisons perdues au milieu de rien, cherchons un leprechaun… !

Nous avons notre dose d’air pur, il est temps de retourner en ville. Hop, pareil qu’à l’aller : petit tour de DART et nous voici à la gare du centre-ville de Dublin.
Justine n’étant pas une grande amatrice d’alcool, nous avons volontairement zappé le Guiness Storehouse (mais ce n’est pas pour autant que l’on ne l’a pas goûtée !)
Nous avions repéré un pub-restaurant avec de très bonnes critiques : «The Old Storehouse».
Se composant de 3 étages décorés à l’irlandaise, nous pouvons y boire et manger tout en écoutant les petits concerts quotidiens d’artistes du coin.
Une fois sa Guiness en main, Juliette applique les règles de dégustation : il ne faut pas boire la bière dès qu’elle vous a été servie ; il faut attendre de voir la démarcation distincte entre la mousse et la bière brune qui doit être d’une couleur uniforme. Sans ça, les gaz ne sont pas encore bien répartis et vous ne pouvez pas passer à la dégustation… Enfin « dégustation » : il faudrait apparemment boire un quart à chaque gorgée ! (nous n’avons pas testé cette partie).
Franchement, c’est une découverte ! Quand les irlandais disent que cette bière ne supporte pas le voyage, c’est vrai ! Le goût est totalement différent : raffiné et même léger, nous redécouvrons la bière brune.
Sinon, leur menu est assez varié et ils proposent aussi des spécialités locales comme la daube de bœuf irlandais cuisiné à la Guiness (choix validé par Juliette), toutes sortes de viandes cuisinées à l’ail, tartes… Les prix sont très corrects (environ 15€) pour des plats aussi copieux. Seul bémol, les serveuses très intrusives tout au long du repas malgré le fait que nous avions besoin de rien… Malgré ce petit manque de coordination, cela reste une bonne adresse.

Le ventre bien plein, il ne nous reste plus qu’à rentrer au Airbnb nous reposer au vue de la journée chargée qui nous attend demain.

Jour 2 :

Qui dit capitale, dit «Free walking tour» !
Pour nous rendre au point de rendez-vous, nous décidons de tester le bus. Nous avions lu des avis très négatifs concernant leur ponctualité, leur assiduité sur les arrêts, les prix… Et finalement rien ne vaut de se faire son propre avis, car les bus se sont toujours arrêtés quand nous leur faisions signe. Alors oui, à 2,70€ environ le trajet peut paraître excessif pour nous français, mais l’avantage de faire plus jeune que son âge est de payer le tarif -18 ans à 1,50€ sans rien demander.
Points importants à noter : vous devez annoncer en montant dans le bus à quel arrêt vous souhaitez vous arrêter car le prix en dépend. Le paiement se fait en liquide uniquement : prévoyez l’appoint car la machine ne rend pas la monnaie.
La Leap Visitor Card peut être une option intéressante si vous comptez beaucoup prendre les transports en communs ou rester un moment dans le coin… Ne restant que 2 jours, cette offre n’était pas avantageuse pour nous.
Cette fois-ci c’est avec «Dublin Free Walking Tours» que nous allons faire la visite des principaux centres d’intérêts de la capitale. Notre guide nous mène, plein de bonne humeur et d’histoires à raconter… Les faits historiques sur Dublin ne manquent pas !

Visite Dublin - Temple Bar

Trinity College, Temple Bar, Dublin Castle, Christchurch Cathedral, St. Patrick’s Cathedral les lieux se suivent mais ne se ressemblent pas. Mention spéciale pour le dernier endroit, la photo parle d’elle même:

Visite Dublin - Cathédrale Saint-Patrick de Dublin

Malheureusement, nous n’avons pas le temps de nous attarder car nous devons manger avant la prochaine visite que nous avons réservée. Depuis hier, un endroit nous faisait de l’œil pour manger sur le pouce sur Merchant’s Arch Street : South American Shop, où nous pouvons y manger des petites tartes de toutes sortes, dites « pies », pour seulement 4,95€.

Direction maintenant la prison de Kilmainham qui est bien entendue fermée et reconvertie en musée. Nous vous conseillons vivement de réserver à l’avance vos tickets sur internet (8€ la visite guidée de 1h) car ceux-ci se vendent comme des petits pains !
Pour vous résumer la visite, nous avons été un peu déçue car nous sommes tombées sur une guide qui manquait clairement d’enthousiasme… Ce fut une prison certes, mais c’est aujourd’hui une attraction touristique pourtant très bien notée sur internet ! De plus, nous vous l’avouons, nous ne connaissions aucune des personnalités dont elle nous racontait l’histoire et qui avaient été emprisonnés ici… Ceci dit, les lieux étant restés tels quels : nous nous imprégnons de l’ambiance de cette prison glaciale !

Visite Dublin - prison de Kilmainham

Il est 18h et notre séjour à Dublin s’achève : nous nous dirigeons à présent vers Cork, à bord d’un bus avec la compagnie “Gobus”, proposant des trajets entre Dublin, Cork et Galway à des prix compétitifs. Nous ne détaillerons pas notre escapade là-bas car elle a été consacrée à toute l’organisation autour du concert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.