• Escapade de 9 jours à New York •

banniere roosevelt

2018 : Justine a 20 ans, il faut donc marquer le coup ! Pour cela, rien de tel que de cocher une case de sa « bucket list » en se rendant à New York ! C’est parti pour 9 jours intenses à la Grande Pomme.

Pour ceux qui ne l’auraient pas vu, pour ce voyage, nous avons détaillé les préparatifs dans un autre article pour plus de simplicité ; nous vous invitons donc à cliquer – ici –.

• JOUR 1 : Statue de la liberté, Ellis Island, Wall Street, Trinity Church, 9/11 Mémorial et Musée, One World Observatory, Washington Square Park, Match Baseball Yankee Stadium.

Sur les conseils de nos proches, nous avons décidé de charger la première journée pour affronter le décalage horaire (même si nous l’avouons, nous avons dormi comme des bébés!).

Allez hop, nous nous réveillons tôt pour être à Battery Park un peu avant 8h30 pour retirer nos tickets compris dans notre NYCP (New York City Pass) au kiosque, et prendre le premier bateau direction la fameuse… Roulements de tambour… Statue de la Liberté ! Nous sommes impressionnées par le monde qui se presse déjà pour embarquer ! Nous vous conseillons de vous mettre à l’extérieur, sur le pont supérieur sur le côté gauche quand vous tournez le dos au bateau ; cela peut paraître très précis, mais si vous suivez nos conseils, vous vous retrouverez du bon côté pour voir la statue française !

C’est non sans émotion que nous voyons se rapprocher ce monument célèbre que nous avons tous tant vu en photos, dans les films etc.

Ça y est nous débarquons : tout le monde se précipite sur la gauche alors que la statue est par la droite… Vers où nous nous dirigeons pour pouvoir contempler la statue et prendre des photos avant que les autres visiteurs n’arrivent.

statue de la liberte

Après un bon moment à l’observer et la photographier sous toutes les coutures, nous continuons notre tour de l’île et rejoignons le musée de la statue, aussi compris dans le NYCP. Cependant attention, il est interdit d’y entrer avec votre sac ; il faudra donc le laisser à une consigne à l’entrée. Prévoyez $2 car la machine ne prend que le liquide et ne rend pas la monnaie ! Comme c’était notre premier jour, nous n’avions pas encore retiré et nous nous en sommes mordues les doigts ! Il a donc fallu que nous retirions au restaurant un peu plus loin, qui évidemment en profite pour imposer une commission onéreuse… Bref, nous vous conseillons de retirer du liquide avant votre visite sur l’île (plus de détails ici).

Une fois tout cela réglé, nous pouvons enfin entrer. Bien que le musée en lui-même n’est pas inintéressant, nous passons rapidement car de nombreux groupes de visite guidée nous empêchent de voir les panneaux explicatifs.

Par contre, il est possible de monter de plusieurs étages et sortir sur une passerelle pour voir la statue au plus près, on adore ! En bonus : superbe vue sur Manhattan… Quel premier jour, nous sommes déjà conquises !

vue manhattan

De retour sur le bateau, nous prenons la direction d’Ellis Island, île qui dans le passé était utilisée par les immigrants comme une entrée sur le territoire est aujourd’hui un site touristique, comprenant un musée. Le bâtiment est superbe à l’extérieur comme à l’intérieur et vous pouvez vous promener autour. Le musée est chargé d’histoire : les nombreuses illustrations sont agréables car il est difficile de lire tous les panneaux dans cet endroit gigantesque.

ellis island

De retour sur la terre ferme, l’estomac gronde : nous n’avons pas pu manger sur les îles car c’était hors budget. Nous avons trouvé notre premier (et loin d’être le dernier) fast food : Wendy’s, dans le bâtiment juste à côté de Battery Park. Plutôt bon et pas cher, mission accomplie.

Nous continuons notre tour de New York avec Wall Street qui justement ne se trouve pas loin à pied (le programme qu’a fait Juliette se goupille bien, ouf!). Forêt de buildings et de travailleurs en costards et tailleurs sont bien sûr au rendez-vous !

times square

Au bout se trouve la Trinity Church qui dénote dans ce décor : l’intérieur, accessible au public, est tout petit. A l’extérieur, le cimetière installe une ambiance particulière.

trinity church

Nous voilà maintenant au parc du mémorial du 11 septembre (9/11 comme disent les américains). Lieu d’hommage, les 2 fontaines construites au même endroit où les anciennes tours jumelles se tenaient symbolisent ce tragique événement.

9/11

Nous continuons logiquement par le musée du 9/11, dont l’entrée est comprise dans notre NYCP ; et heureusement car sinon nous n’y serions pas allées et nous serions passées à côté de quelque chose ! Nous qui ne sommes d’habitude pas très branchées musées, nous sommes ressorties pensives. En effet, Justine avait 3 ans et Juliette 8 ans quand les tours sont tombées ; nous n’en avions donc qu’un vaste souvenir. Ce musée retrace avec beaucoup d’émotions cet événement à travers des expositions de vestiges et des images prises en direct de l’attentat terroriste ; tant d’éléments qui créent une ambiance particulière et de circonstance.

Notre esprit encore hanté par ce que nous venons de voir, nous avons eu la très bonne idée de monter au One World Observatory, aussi appelé le One World Trade Center, et qui est la tour la plus haute de tout l’hémisphère ouest, rien que ça !! A 32€ par personne, nous trouvons cette attraction bien chère mais nous avons profité d’un deal Groupon : une place achetée, une place offerte.

Du 102ème étage, la vue est certes renversante mais si vous n’avez pas d’offre particulière, vous pouvez passer votre route et vous en tenir à monter en haut des 2 tours comprises dans le NYCP : honnêtement, c’est largement suffisant !

one world observatory

L’heure tourne. Il est temps pour nous de rejoindre le Yankee Stadium d’ici 19h pour aller voir un match de baseball de la réputée équipe de New York : les Yankees. Nous avions acheté nos billets à l’avance sur StubHub mais sachez qu’il faut les contacter par mail ou téléphone pour qu’ils vous envoient les billets par mail. Sinon, ils ne sont disponibles que sur l’application qui n’est pas téléchargeable par nous français (non disponible sur les stores français). Voir un match de baseball peut ne coûter que $40 pour 2 personnes avec les taxes : il vaut mieux acheter les places les plus loin car de toute façon, il est possible de circuler librement à tous les étages et permet d’avoir une meilleure vue que depuis votre place. De plus, nous tenons aussi à nous préciser que LES PERCHES SONT INTERDITES et que vous serez obligés de la placer à une consigne dans un magasin pour $10. Renseignez-vous donc avant de vous rendre directement au match pour bien profiter !

Nous voilà au summum de l’ambiance américaine ! Un match peut durer jusqu’à 4h, ce qui nous a largement laissé le temps de comprendre les règles du sport et de nous promener dans le gigantesque stade.

yankee stadium

Ça y est, nous avons bouclé une première journée bien chargée, ça annonce la couleur !

• JOUR 2 : Brunch et visite à Harlem, Musée d’histoire Naturelle et Balade sur la High Line.

Après une telle première journée, nous avons décidé de prendre un peu plus notre temps aujourd’hui. Pour cela, rien de tel que de commencer sa journée par… un brunch ! Nous sommes allées à Amy Ruth’s dans le quartier de Harlem, lieu très prisé voire inaccessible le dimanche après la messe ; nous profitons donc qu’il soit mercredi pour y aller. L’endroit ne paie pas de mine de l’extérieur et fait même fermé, de même pour la décoration à l’intérieur qui reste assez simple. Cependant, ce qui se trouve dans l’assiette est plutôt très réussi : nous avons pris une assiette brunch salé à $9 et des gaufres à 11$, nos papilles ont apprécié !

amy ruth's

Maintenant que nous avons le ventre plein, la journée peut vraiment commencer ! Nous profitons d’être à Harlem pour nous balader au hasard dans les rues et voir quelques maisons typiques.

harlem

Direction le Musée d’Histoire Naturelle, unique musée que nous allons souvent visiter dans chaque ville et ça tombe bien, l’entrée est comprise dans le NYCP. Comme pour beaucoup de choses ici, ce musée est gigantesque : un plan et un tri sur ce que vous voulez voir sont obligatoires.

acces high lineQuand nous ressortons, nous avons la surprise de voir la lumière baisser. Nous allons à notre dernier point de la journée : la High line, qui est un parc tout en long et surélevé. Nous y arrivons de nuit et nous avons du mal à trouver un des escaliers qui y mènent donc voici la photo des accès pour vous faciliter la vie! (Nous avons trouvé notre chemin grâce à une gentille américaine). Par contre, une fois en haut, c’est clairement un coup de cœur : se balader à mi-hauteur des buildings éclairés, tout cela dans un parc… c’est quand même exceptionnel !

high line

 JOUR 3 : Shopping et dîner croisière.

Que vous soyez un homme ou une femme, impossible de mettre le pied aux Etats-Unis sans faire les magasins ! Voici quelques idées de rues où vous trouverez votre bonheur à coup sûr : sur Broadway entre Union Square et Canal St, sur la 34ème rue entre l’Empire State Building et Madison Square Garden, Fulton Street Mall a Brooklyn.

Pourquoi il faut faire du shopping a New York ? Car premièrement certains articles sont moins chers comme par exemple les jeans Levi’s et deuxièmement vous trouverez certaines enseignes qui n’existe pas en Europe :

  • Macy’s, gigantesque magasin pour les petits et les grands qui offre 10% aux touristes si vous vous présentez au visitor center avec votre passeport ou carte d’identité.
  • Century 21, établissement qui propose les plus grandes marques a des prix défiant toute concurrence. Cependant il faudra s’armer de patience car ce magasin est un joyeux bazar ou il est difficile de trouver son bonheur.
  • OMG, c’est ici que vous trouverez les jeans Levi’s les moins cher.

shopping

Le shopping, ça fatigue : nous avons les pieds en compote ! Il est temps de faire un saut à notre Airbnb pour nous préparer pour ce soir… Pour les 25 ans de Juliette, Justine m’a offert un dîner croisière sur l’Hudson (réservé sur TripAdvisor) Tenue chic exigée ! Ce cadeau était parfait, nous étions émerveillées: le décor, la vue avec le coucher de soleil progressif, la nourriture, l’ambiance… Il suffit de regarder les photos pour s’en rendre compte. Merci sista !

croisiere

• JOUR 4 : Central Park en vélo et barque.

Le parc est si immense que nous avons carrément décidé de lui consacrer une journée entière. Nous avions anticipé en prenant un bon Groupon pour une location de vélos. Sachez que vous avez le droit de faire du 2 roues pour faire le tour du parc sur les routes aménagées à cet effet, mais pour les sections plus à l’intérieur, il vous faudra garer votre vélo et continuer à pied.

Ça y est, nous enfourchons notre vélo dans ce lieu si mythique ! Nous pédalons comme de vraies touristes : doucement, nous regardons partout autour de nous, nous nous arrêtons aux points d’intérêts et nous pédalons encore plus fort dans les montées ! Bref, c’est agréable de ne plus être dans ce brouhaha incessant : nous avons l’impression d’être dans une bulle, c’est assez impressionnant.

central park

Nous faisons un arrêt déjeuner en garant votre vélo pas loin d’une sortie pour rejoindre le fast food Shake Shack : burger, hot dog, frites… seules ces dernières se dénotent, le reste est quelconque (nous vous avions dit que ce n’était pas le dernier fast food que nous testions!).

shake shack

De retour au parc, nous nous attaquons à la partie centrale… de Central Park ! Pour cela, nous louons une barque au Loeb Boathouse pendant 1h pour $15 (et $20 de caution que vous récupérez à la fin). C’est l’un des meilleurs souvenirs de notre séjour, pour plusieurs raisons : le lac est suffisamment grand pour ne pas être collé aux autres, la conduite de la barque s’est avérée très comique, la vue est atypique et les photos ne peuvent être que réussies. Nous ne pouvons que vous conseiller cette activité, vous allez vous régaler !

barque central park

• JOUR 5 : Top of the rock, Brunch, Flatiron Building, Chelsea Market.

Il ne fait pas très beau aujourd’hui… Nous décidons quand même de monter en haut du Top of the Rock (entrée comprise dans le NYCP). Nous ne savons pas si c’est dû au temps ou que ce rooftop est moins connu, mais il n’y a pas grand monde (pour notre plus grand plaisir!). C’est peut-être en partie pour cela que le Top of the Rock sera notre rooftop préféré. Il est possible de sortir sur une « terrasse » pour apprécier la vue ; contrairement au One World Observatory. La vue sur l’Empire State Building s’offre à vous comme sur un plateau !

top of the rock

Nouveau brunch pour nous, nous avions choisi un rooftop exprès. En effet, Justine ayant 20 ans et n’étant donc pas majeure aux Etats-Unis, nous ne pouvions pas aller dans un bar rooftop même sans consommer d’alcool et accompagné d’un adulte. Il est juste impossible d’entrer si vous n’avez pas au moins 21 ans.

Nous sommes donc allées au 230 fifth rooftop qui, le samedi et dimanche, propose un brunch le midi et donc permet également l’accès aux plus jeunes. Bon, la terrasse a l’air top mais avec ce temps, c’est un peu loupé… Nous nous installons donc à l’intérieur : la salle est pleine, c’est donc assez bruyant. Le buffet est quant à lui assez varié et nous nous faisons plaisir : entrée (enfin des légumes!), plat (ce que l’on trouve dans tous les buffets), dessert (gaufres, fruits, pâtisseries)… Cependant, les boissons ne sont pas comprises, mais on vous sert des verres d’eau. Comptez tout de même 63$ sans le pourboire a deux.

230 fifth rooftop

A deux pas de là se trouve le Flatiron building. Drôle d’immeuble qui paraît plat (flat=plat) selon la perspective qui change complètement que vous soyez d’un côté ou de l’autre de la rue !

flatiron

Direction le Chelsea Market, qui a l’avantage d’être couvert. Ici se trouvait une usine de biscuit, le rez-de-chaussée a été rénové tout en gardant l’esprit industriel, ce qui rend le lieu très sympa. C’est un immense food court où vous pouvez manger tout ce dont vous avez envie : pâtes, fruits de mer, cuisine du monde… Il y a aussi de très jolis magasins, pas mal pour trouver des souvenirs !

chelsea market

• JOUR 6 : Brooklyn Bridge, messe Gospel, quartier Bushwick, défilé Gaypride, quartier Williamsburg et son pont, couché de soleil au Brooklyn Bridge.

Une nouvelle journée marathon démarre pour nous ! Nous nous levons aux aurores pour pouvoir profiter du Brooklyn Bridge sans qu’il y ait trop de monde. Objectif réussi : le dimanche à 8h, il n’y a que quelques joggers et visiteurs.

brooklyn bridge

Nous avons rendez-vous à 9h pour le premier service à l’Eglise Brooklyn Tabernacle qui se situe à Brooklyn. Oui, nous avons choisi une église à Brooklyn et non à Harlem car suite à des recherches, nous nous sommes aperçues que beaucoup d’entre elles n’avaient plus rien d’authentique car bondées de touristes ou au contraire refuse leur entrée. C’est donc avec un peu d’appréhension que nous y entrons, car nous avons pas l’habitude d’aller à la messe et nous avions peur d’être vues comme des « voyeurs ». Finalement, tout se passe pour le mieux : la salle est immense et ressemble plus à un théâtre qu’à une église. On nous installe dans la salle du bas avec les locaux qui sont à 90% afro-américains et ne paraissent pas s’offusquer de notre présence.

La cérémonie dure environ 2h et bien sûr il est très mal vu de sortir avant ! Les premières 45 minutes passent assez vite car le gospel est très beau et voir quelques personnes être presque en transe ne laisse pas indifférent. Pour clôturer cette première partie, nous sommes invités à serrer la main des personnes qui nous entourent. Ensuite ça se complique : pendant presque 1h, des croyants se relaient pour faire des discours… c’est un peu long mais ça reste intéressant et impressionnant de voir combien leur messe n’a rien à voir avec la nôtre, on dirait presque un show !

brooklyn tabernacle

A 11h, c’est donc terminé. Nous changeons complètement de décor en nous rendant dans le quartier de Bushwick, connu pour son street art. Il est vrai qu’il y a de très beaux tags mais le reste fait un peu peine à voir.

bushwick

Nous pressons le pas : aujourd’hui a lieu l’événement qui décore la ville et les magasins depuis notre arrivée : la Gay Pride. Nous arrivons après le défilé principal : il ne reste que les stands où se presse la jeunesse New Yorkaise qui veut se faire remarquer par n’importe quel moyen. Nous sommes déçues car cela perd tout son sens… Bref, nous passons, et voyons quelques petits défilés secondaires qui eux ne sont pas trop mal.

Nous traversons notre 2ème pont de la journée : le Williamsburg Bridge… Et clairement après le pont de Brooklyn, celui-ci a un goût amer : long, bruyant, et sans grand chose à voir, nous ne vous conseillons pas spécialement sa traversée. Mais pour rester positives, ceci nous aura permis de découvrir le Domino Park dont nous ignorions l’existence, et qui fut une réelle découverte. Tout en long, ce petit parc longe l’Hudson avec vue sur le pont, et il y a même un terrain de volley et de jolis cafés : tout ce que nous aimons ! Nous remontons rapidement le quartier de Williamsburg pour rejoindre le métro, c’est beaucoup plus sympa que le quartier de Bushwick.

domino park

Pour clôturer cette journée, rien de tel qu’un coucher de soleil au Brooklyn Bridge ! Même si les couleurs n’ont rien à voir avec celles de la croisière, ça reste exceptionnel !

brooklyn bridge nuit

• JOUR 7 : Empire State Building, Prospect Park, Jardin Botanique Brooklyn, Plage à Coney Island, Empire State Building de nuit.

Le beau temps est enfin de retour ! Nous pouvons enfin monter en haut de la très célèbre tour de l’Empire State Building dont une entrée de jour et de nuit est comprise dans notre pass. Malheureusement, à en faire des montagnes, des fois on finit par être déçus… En effet, même en s’y rendant tôt, il y a énormément de monde et donc beaucoup de queue (bien que notre pass soit coupe-file). Quand nous arrivons en haut, c’est déjà bondé : il n’est pas évident de trouver une petite place pour admirer la vue depuis la terrasse à l’extérieur, qui en plus est sécurisée à l’aide d’un grillage ; normal, vous nous direz, mais nous préférons largement la sécurité à l’aide de vitres comme au Top of the Rock : plus agréable car plus de visibilité et de bien meilleures photos…

empire state building

Finalement, nous n’y passons pas tellement de temps et nous enchaînons assez vite avec le reste de la journée. Nous prenons le métro pour rejoindre Prospect Park à Brooklyn. C’est un endroit où il fait bon pique-niquer et se balader au hasard loin de la circulation et l’agitation de Manhattan.

prospect park

Nous traversons maintenant la rue pour se retrouver devant le portail du Jardin Botanique de Brooklyn… qui est fermé ! Nous n’avions bêtement pas fait attention que le parc était fermé le lundi, comme beaucoup de choses d’ailleurs !

Ce n’est pas grave, cela nous fera plus de temps à la plage : c’est parti pour Coney Island et ses célèbres manèges en bord de mer. Juliette a justement regardé Wonder Wheel de Woody Allen dans l’avion, et le film se passe justement ici ! Cet endroit est mythique, c’est donc non sans émotion que nous nous y trouvons. Après, il est vrai que la plage est « normale » : nous nous y posons donc un peu pour peaufiner le bronzage. Se promener jusqu’au bout du ponton est sympa et permet une autre vue des lieux.

coney island

Se trouve ici le célèbre Nathan’s, très connu pour ses hot dogs. Nous ne voulons pas jouer les rabat-joies, mais ceux que nous avons mangés dans les rues de Manhattan provenant d’une petite roulotte étaient tout aussi bons, voire meilleurs, et deux fois moins chers… C’était à essayer, mais honnêtement, ça ne vaut pas vraiment le coup.

Le soleil commence à se coucher, nous regagnons donc le centre-ville pour profiter de notre entrée de nuit à l’Empire State Building. C’est assez impressionnant de voir cette vue de nuit, mais comme ce matin, le surplus de monde n’était pas agréable : dommage ! De plus, nous étions assez fatiguées. Nous sommes donc assez vite redescendues après avoir rapidement observé la vue de mille et une lumières et pris un petit selfie, of course !

empire state building nuit

 JOUR 8 : Roosevelt téléphérique, le “vrai” Chinatown, comédie musicale le Roi Lion, Times Square.

Aujourd’hui, nous démarrons la journée un peu tard car nous voulons être à 100% ce soir !

Fin de matinée, nous voilà en ville pour prendre le Roosevelt téléphérique, qui permet de rejoindre l’île de Roosevelt tout en ayant une vue un peu insolite. Le ticket est compris dans notre pass métro ; sinon, c’est le prix d’un ticket de métro. Le trajet est assez court et nous permet de voir New York d’une perspective différente.

Cette petite île, dont il est possible de faire facilement le tour à pied, est l’une de nos meilleures surprises du séjour. Nous y sommes allées sans grande attente, mais se balader au bord de la rive avec vue sur la skyline est très agréable. De plus, le petit parc au bout est parfait pour se détendre dans l’herbe, loin du bruit de la circulation, et prendre des selfies sympas, : nous sommes conquises !

roosevelt telepherique

Pour se mettre dans l’ambiance du bain de foule, rien de tel que d’aller à Chinatown ; pas celui de Manhattan, mais celui du Queens qui est considéré par les locaux comme « le vrai » Chinatown. Pour cela, rendez-vous à Flushing, terminus de la ligne 7. Il suffit de sortir de la bouche de métro pour se sentir dans un nouveau pays ! Nous profitons qu’il soit l’heure de manger pour s’arrêter dans une des nombreuses pâtisseries, Tan Pai, où il y a un choix varié de pâtisseries salées et sucrées pour environ $1.60 seulement l’unité, ça nous change du bon plan fast food !

Nous vous conseillons d’acheter vos souvenirs ici car les magasins de touristes ne manquent pas et les prix son très corrects ($5 les 5 portes-clés, $10 les 3 tasses).

Le moment que nous attendons depuis le début de la journée est enfin arrivé : la comédie musicale du Roi Loin à Broadway ! Nous avions acheté les places sur Ticketmaster et nous l’avouons, notre carte bleue avait chauffé : 200€ les 2 places en balcon supérieur…Mais c’est à faire ! De toute façon, à la fin du spectacle c’est oublié, nous ressortons comme des enfants, des étoiles pleins les yeux après ce que nous venons de voir. Ce spectacle correspond aussi bien aux adultes qu’aux enfants. La performance réalisée par ces artistes chaque soir est impressionnante et vaut vraiment son prix.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Justine & Juliette 🌐 (@highspeedtravelers) le

Quand nous faisons la queue pour ressortir, nous pensons encore au show que nous venons de voir quand rapidement, nous remarquons que quelque chose dénote : il fait jour à l’extérieur alors qu’il est 22h… C’est normal, les lumières de Times Square sont allumées ! Ça fait si drôle de se trouver dans ces endroits que nous voyons partout dans les magasines, à la télévision… Cela paraît irréel ! Pour la deuxième fois de la soirée, nous voilà dans un décor époustouflant, à vos appareils photos !

times square

• JOUR 9 : Bryant Park, Gare Centrale, Staten Island, Amateur Night à l’Apollo.

Nous avons commencé tranquillement la journée en faisant un petit tour au Bryant Park au cœur de Manhattan. Il est sympa d’y faire un tour pour l’heure du déjeuner car il y a plein de food trucks mais aussi beaucoup de petites tables où vous pouvez manger votre propre pique-nique près d’une fontaine. Nous sommes obligées de presser le pas car il commence à pleuvoir.

bryant park

Nous allons nous abriter dans la Gare Centrale, connue pour être très jolie à l’intérieur… et c’est vrai, la preuve en image. Par contre, c’est un vrai labyrinthe !

gare centrale

Pour clore notre séjour, nous bouclons la boucle en allant revoir la statue de la liberté grâce au ferry de Staten Island : c’est gratuit, ce serait quand même dommage de s’en priver ! Pour avoir la meilleure vue possible, rendez-vous en haut à droite du bateau. Bon, nous vous conseillons de faire ça plutôt au début de votre voyage, car le ferry de Battery Park et de la croisière nous ont offert une meilleure vue. Nous sommes donc un peu déçues, surtout que le ciel est couvert. La nostalgie qui commence a se faire sentir y est peut-être pour quelque chose aussi…

Finalement, une fois sur Staten Island, nous nous rendons compte que la journée est déjà bien avancée et que nous avons pour plus d’une heure de métro pour rejoindre l’Apollo Theater : nous n’avons donc pas trop le temps de nous attarder ici !

Pour égailler cette dernière soirée, nous avions pris 2 places pour l’Amateur Night à l’Apollo. Le principe de ce spectacle est un peu comme l’émission « Incroyable Talent », sauf que le jury, c’est le public ! Il se manifeste en applaudissant ou huant l’artiste sur scène. Ici, beaucoup de locaux afro-américains et peu de touristes : le show n’a pas encore commencé que les gens sont dans l’ambiance et dansent, ça promet ! Ce soir-là beaucoup de chanteurs se succèdent ; nous nous attendions à un peu plus de talents différents mais les américains ont le sens du spectacle, ça ne fait aucun doute ! Le principe nous a plu mais lorsque l’artiste sur scène se fait huer à en pleine performance par tout le public (ce que nous n’osions pas faire!) et est obligé de quitter la scène, c’est assez malaisant !

apollo teatre

Ce voyage était incroyable : New York est vraiment une ville dépaysante, comme le reste des Etats-Unis. Nous en revenons assez fatiguées, car nous avons eu la chance d’y faire beaucoup d’activités et donc de profiter au maximum de nos 10 jours. Comme on dit, on n’y retourne pas tous les jours ! Nous espérons que notre article vous aidera si vous envisagez de vous rendre à la Big Apple, faites-le-nous savoir !

Dépenses par personne :

Avion : 700€

Visa : 55€ (arnaque internet, il coûte en réalité 12€…)

Airbnb : 250€

Transports en commun : 66€

New York Citypass : 110€

Repas à l’extérieur : 77€ (+ tips ≈ 20% de la note)

One World Observatory : 32€

Vélo + barque à Central Park : 12,50€ + 6,50€

Match de baseball : 17€

Dîner croisière : c’est un cadeau ça ne se dit pas ! 😉 Nous vous laissons faire vos recherches.

Comédie musicale Le Roi Lion à Broadway : 100€

Amateur Night à l’Apollo : 25€

= 1451€

Dépenses évitées par personne :

Airbnb (et non hotel) : 140€

Transfert JFK Airtrain + métro (et non taxi) : 25€

Economies grâce au NYCP : 50€

Petit déjeuner + Repas au Airbnb : 120€

Bon Groupon One World Observatory : 32€

Bon Groupon vélo à Central Park : 9€

= 426€

Nous ne pouvons pas vraiment parler de vacances économiques (on parle de New York, là!), mais réaliser ses rêves ça n’a pas de prix et après tout, travailler sert aussi à se faire plaisir ! Les économies faites représentent tout de même un aller-retour Paris-Saint Martin, d’ailleurs l’article de ce voyage est dispo ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.