• Week-end prolongé à Majorque •

cap formentor

Toute occasion est bonne pour voyager : 3 jours de libres ? Nous (Juliette et Léa, une amie) voici parties pour Mallorca !

C’est la plus grande île qui compose l’archipel des Baléares et qui se trouve à l’Est de l’Espagne. Bien qu’elles soient autonomes vis à vis de cette dernière, la monnaie est l’Euro, les prises sont européennes, et ils parlent l’Espagnol (malgré que les langues officielles soient le Catalan et le Castillan).

Jour 1 : Arrivée et Palma de Majorque

En ce début de novembre, les touristes ont déserté l’île : nous voyons donc peu de monde en sortant de l’aéroport (ce qui fait bizarre!) alors que les palmiers et le soleil sont toujours au rendez-vous.

Nous commençons par récupérer notre voiture à l’agence Sixt. Nous vous conseillons leurs services bien que ce ne soit pas le plus économique, car notre voiture était à la hauteur de nos attentes et aucuns problèmes de dernière minute avec les assurances etc…

Pour ceux qui comptent garer leur voiture dans les rues de Palma de Majorque, sachez que cela est possible, même s’il vous faudra sûrement faire plusieurs fois le tour et vous éloigner un peu mais SURTOUT, soyez attentif au marquage au sol : les places bleues et jaunes sont à durées limitées ou réservées aux résidents, et les places blanches sont gratuites et à durées illimitées. Cela vous évitera d’avoir une amende dès le premier jour comme nous…!

Nous voilà donc stationnées sur notre belle place bleue, à deux pas de l’auberge de jeunesse : Fleming Hostel. Une fois de plus, nous sommes contentes de notre réservation : bon accueil, chambre, cuisine, sanitaires : tout est propre et elle se situe à distance raisonnable à pied du centre.

Nous sommes donc prêtes à sillonner les rues de la capitale : Palma de Majorque. Nous avions repéré quelques jolis endroits sur Internet pour nous permettre de voir les grandes lignes. Aller d’un point à un autre est aussi une visite : les petites rues sont jolies et regorgent de petits commerces qui donnent envie de faire du lèche-vitrine. Il y a également pas mal de jolies places où nous prenons le temps de s’arrêter. Voici une petite liste pour en prendre plein la vue ! (pour la carte, rendez-vous à la fin de l’article).

Plaça d’Espanya : l’incontournable dans chaque ville d’Espagne, elle mérite sa petite photo.

Plaza Mayor : superbe place colorée, et très animée.

Au hasard dans les petites rues piétonnes, avec des boutiques qui font toutes envie.

rue palma

La Cathédrale de Palma de Mallorca : l’immensité dans toute sa splendeur, il faut se tordre le cou pour en voir le sommet ! Il y a de l’autre côté de la rue un bassin depuis lequel vous pourrez l’admirer.

catedral palma de mallorca

Palais Royal de l’Almudaina : à deux pas de la cathédrale, cet édifice est lui aussi impressionnant, bordé d’un jardin où il est agréable de faire une pause.

Plaza de Cort : petite place sympa, beaucoup moins touristique que la Plaza Mayor, ce qui fait son charme.

plaza de cort

Nous aurions aussi aimé faire un tour sur les terrasses de la Cathédrale de La Palma (jolie vue), à la Basilica de Sant Francesc (5€ l’entrée) et aux bains arabes (2,5€ l’entrée), mais nous avons manqué de temps.

La nuit est tombée, je n’ai pas dormi depuis presque 30h (oui, je suis un vampire qui travaille la nuit!). Du coup, nous nous la jouons tranquille ce soir-là : vin rouge et saucisson à l’auberge.

Jour 2 : Ouest de Majorque

Aujourd’hui, nous prenons la voiture pour découvrir les environs. Direction le sud de l’île avec un premier arrêt à Magaluf, station balnéaire : immeubles, plage quelconque et digne d’une ville fantôme hors saison… Bref, nous reprenons vite la route !

Nous faisons un petit arrêt imprévu à Cala Cranc, une jolie crique elle aussi déserte en cette période de l’année. Se baigner dans cette eau turquoise doit être super agréable quand il fait plus chaud.

cala cranc

Nous arrivons finalement à Port Andrax où il est agréable de se promener entre les bateaux.

port andrax

Nous continuons notre petit circuit avec Estellencs, village de toute beauté, chaque petite rue est pleine de charme et nous avons envie de tout prendre en photo : le pot de fleur, le chat à la fenêtre… nous y avons pique-niqué en toute tranquillité.

estellencs

Nous poursuivons le long de la côte ; la route en elle-même fait plaisir à voir. Finalement, nous voyons quelques voitures arrêtées au bord de la route et nous remarquons une simple tour qui s’appelle Torre des Verge. Nous faisons la connaissance du gardien de cette tour : un joli chat très amical, qui nous a suivi tout du long. Il est possible de monter à l’aide d’une petite échelle en haut de cette tour pour profiter d’une magnifique vue sur l’horizon.

Nous quittons finalement notre ami le chat, faisons un petit stop à Deia, un autre village niché au creux des montagnes de l’île, et prenons place à la terrasse d’un café pour profiter de la vue.

Nous sommes à présent arrivées à notre destination finale de la journée : Soler. Beaucoup citée sur Internet, nous trouvons, nous trouvons au final qu’elle manque un peu de charme par rapport à ce que nous avons vu pendant le reste de la journée… Un petit tour sur la place où l’église domine et où passe le train typique qui rejoint Sóller à Palma (à faire, d’ailleurs, si vous avez le temps: plus d’infos ici).

soler

La nuit tombée, nous rentrons à Palma de Majorque pour se remplir la panse. Habituellement, je fuis les bars à tapas car je trouve que c’est de l’arnaque mais vu le contexte, je ne peux pas refuser ça à Léa qui, elle, en raffole ! Nous passons donc une très bonne soirée à “Bar España”, qui propose un très large choix de tapas à prix corrects. Pensez à réserver !

bar espana

Jour 3 : Castell Bellver et Nord de Majorque

Nous attaquons bien la journée en goûtant une spécialité du coin : l’ensaïmada, une sorte de brioche sucrée à majorquine. Ce n’est pas mauvais mais moi qui ai l’habitude de petit-déjeuner salé, tant de sucre de bon matin, c’est dur !

Nous sommes prêtes à attaquer la journée ! Nous commençons par rejoindre le Castell Bellver qui se situe à 3kms du centre, sur une petite colline. Qui dit petite colline, dit jolie vue : d’ici, Palma de Mallorca et son port s’offre devant vous !

vue castell bellver

Nous étions venues ici au début du séjour, mais voyant que l’entrée du château était gratuite le dimanche (4€/adulte les autres jours), nous avons décidé de revenir ce dimanche. Il n’y a pas de petites économies !

Et ça valait le coup d’attendre. L‘architecture de ce château est vraiment belle. Nous passons le pont-levis pour entrer et tomber sur une première tour ; s’ensuit une jolie cour circulaire bordée d’arches. Nous pouvons même prendre de la hauteur et monter sur le toit afin d’admirer tout cela d’un autre point de vue.

castell bellver

Nous reprenons la voiture pour rejoindre une partie de l’île que nous n’avions pas encore explorée : le Nord, avec un premier arrêt au port d’Alcudia.

port d'alcudia

Toutes les conditions sont réunies pour apprécier ce lieu : le soleil brille, nous sommes en hors saison et donc peu de monde, beaux bateaux, jolie plage, et le must… ce ponton ultra photogénique sur son eau turquoise. Bref, clairement, nous traînons, nous mangeons notre pique-nique, nous prenons le soleil… C’est aussi ça, les vacances !

Après cette cure de vitamine D, nous continuons notre route pour atteindre le mirador d’Es Colomer. Une fois de plus, je suis épatée par la richesse des paysages que nous pouvons trouver ici. Les falaises plongent dans la mer des Baléares et nous offre une vue à couper le souffle !

mirador es colomer

Le soleil commence à décliner au bout du bout de l’île : le Cap Formentor. La route pour y aller est tortueuse à nous en donner la nausée, mais rien que de voir le phare s’approcher est une belle récompense. Ça vaut carrément le coup.

phare cap formentor

Le timing est parfait : le coucher de soleil commence. Il n’y a plus qu’à s’assoir sur la rambarde et en prendre plein la vue. En voilà, une bonne façon de clôturer un voyage en beauté !

Après Tenerife (article dispo ici), nous sommes à nouveau conquises par les îles espagnoles tant par la diversité de leurs paysages que par la douceur de ses températures hors saison.

N’hésitez pas à sauter dans un avion pour un week-end afin de profiter encore un petit peu des beaux jours !

Dépenses, par personne:

Avion : 80€.

Parking à l’aéroport : 18€.

Essence et péage aller/retour (départ Montpellier) : 45€.

Location voiture et essence : 50€.

Hôtel pour 3 nuits : 62€.

Alimentation : 15€.

Restaurant : 21€.

Amende : 15€.

= 306€

Dépenses évitées, par personne :

Covoiturage aller/retour : 37,5€.

Auberge de jeunesse (et non hôtel) : 60€.

Repas/petit-déjeuner à l’auberge : 20€.

Visite gratuite du château : 4€.

= 121,5€

Une fois de plus, un billet avion aller-retour entièrement financé par les économies faites durant ce voyage, cette fois-ci à destination de Malte (futur article)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.