• 3 jours à Copenhague •

Image : Visiter Copenhahue - Botanisk Have

Finis la bûche et les chants de Noël ! Pour bien commencer la nouvelle année, nous sommes parties en week-end prolongé (du vendredi soir au mardi matin) à Copenhague, la ville surnommée « la plus heureuse du monde ».

Image : Visiter Copenhague

 Bon à savoir

La capitale Copenhague est située sur une île entre le Danemark et la Suède. Pas de décalage horaire pour nous les français (UTC+2).
Il s’y parle le Danois… Un dialecte qui paraît incompréhensible, avec des consonances allemandes. Mais ne vous inquiétez pas car les pays nordiques, fidèles à leur réputation, parlent très bien l’anglais !

Concernant la monnaie, le Danemark a beau faire partie de l’Union Européenne, il ne partage pourtant pas l’Euro, mais a plutôt préféré adopter la Couronne Danoise (DKK). Alors équipez-vous de votre meilleure carte bancaire ou prévoyez de quoi échanger sur place…
Préparez-vous également à ne pas être le roi du pétrole : en effet, le coût de la vie est 40% supérieur à la moyenne européenne, oui oui vous lisez bien ! Concernant les prises électriques, ce sont les mêmes qu’en Angleterre, donc pensez à emmener un adaptateur avec vous !

Dernier point que l’on avait un peu négligé : la température! En janvier, il fait un froid tout droit venu de Sibérie, pour nous sudistes ! Sans exagérer, les mois de janvier à mars sont les plus froids de l’année, alors prenez de quoi vous couvrir : une sous-couche, un plaid portable, une bouillotte…!
Pour les frileux, préférez plutôt la période de mai à septembre pour visiter Copenhague.

JOUR 0

Les déplacements en avion, plus c’est long, plus c’est bon! 7h de voyage avec l’escale. Résultat, nous sommes arrivées à 23h30. Mais pas de panique ! Les métros sont sans conducteur et fonctionnent donc H24 ; ça tombe bien puisque la ligne de métro M2 nous amène directement dans le centre-ville en 15-20 minutes seulement.

Nous avons choisi l’option du “City pass” 72h (200DKK soit 26€/personne), afin de profiter des transports en commun (train, métro, bus) tout au long du séjour.
Une fois notre pass en main, direction le Airbnb !

En réservant, deux solutions s’offraient à nous pour le même prix :
1 lit superposé dans un dortoir mixte de 18 lits dans une auberge de jeunesse proche du centre.
1 chambre avec lit double dans un appartement en Airbnb un peu excentré.
Donc à vous de voir, mais nous avons choisi l’option numéro 2 !

Image : Visiter Copenhague - Danemark

JOUR 1

La journée commence par un bon petit déjeuner au Airbnb, tout droit sorti… de la valise ! Oui oui, il n’y a pas de petites économies (surtout dans une ville où votre café peut vous revenir à 4€ !).

Une fois nos couches de vêtements enfilées, nous bravons le froid pour rejoindre le métro. Et là, pas de doute : nous sommes bien dans le nord !
Nous voilà donc arrivées à la station de métro au nom toujours aussi imprononçable (nous ne souhaitons à aucun touriste d’avoir à demander son chemin!).

Pour trouver notre itinéraire, nous utilisons « Citymapper », une super appli qui calcule différents trajets possibles pour une destination ; bon à savoir : elle fonctionne dans bon nombre de villes !

Il est 11h et nous avons rendez-vous au Cityhall avec notre guide. En effet, nous avons réservé une visite faisant un grand tour de Copenhague avec l’organisme “Copenhagen Free Walking Tours“. Comme vous l’aurez compris, cette visite en groupe est gratuite et fonctionne sur le principe du pourboire. Attention cependant car les visites ne sont qu’en anglais et en espagnol.

Bon, comme à notre habitude, nous sommes en avance. Nous décidons donc d’entrer dans la mairie pour nous abriter de la pluie. Le hall est accessible au public, il est très animé, et de jeunes mariés sont en pleine séance photo dans ce décor de briques rouges…

Image : Visiter Copenhague - Mairie

… Ça y est c’est l’heure, suivez le guide ! Rikke nous fait passer par de petites rues aux maisons multicolores en nous racontant des anecdotes typiques du coin, tout en nous faisant découvrir les principaux centres d’intérêt de la ville. A vos appareils photos !
Christiansborg Palace : joli château où il n’est pas rare de voir des gardes sur leur cheval.

Image : Visiter Copenhague - Christiansborg Palace

La vieille ville : avec ces jolies maisons de toutes les couleurs et ces petits cafés, nous avons envie de nous arrêter à chaque mètre pour tous les prendre en photo !

Image : Visiter Copenhague - Centre ville

Nyhavn harbour : On adore ! Ces maisons aux couleurs éclatantes qui se reflètent dans l’eau du port où sont amarrés de superbes bateaux, un véritable décor de carte postale. Nous comprenons pourquoi c’est l’endroit le plus populaire de la ville.

Image : Visiter Copenhague - Nyhavn harbour

Le Palais Royal d’Amalienborg : il se situe sur une place entourée d’anciens bâtiments abritant la famille royale pendant l’hiver. C’est ici aussi qu’a lieu la relève de la garde, dont nous parlons plus tard dans cet article.

La visite dure 3h avec une pause déjeuner, où il est fortement conseillé de manger à une des « roulottes » le Hot Dog Danois ou Polser se trouvant dans le quatier. Il s’agit du célèbre sandwich avec une saucisse, mais le tout agrémenté d’ingrédients au choix : cornichons, oignons frits, fromage… C’est vraiment bon et pour le coup, nous en avons pour notre argent ! Effectivement, la plupart des restaurants dans ce coin célèbre de la ville (Nyhavn Harbour) sont pour la plupart assez coûteux car très touristiques.

Et voilà, visite terminée. Il est presque 15h et nous retournons au Christianborg Palace pour grimper au point le plus haut de la capitale : la tour Taarnet. C’est le super bon plan : c’est gratuit, c’est beau, et peu connu! En effet, même si pour y accéder il faut faire la queue car le nombre de personnes en haut est limité, il n’y a pas non plus foule de touristes, ce qui est appréciable. Après l’ascenseur et une volée de marches, vous vous retrouvez nez à nez avec une vue unique ! Le soleil commence à se coucher et les lampadaires s’éclairent. Le spectacle est vraiment très beau à voir. Non vous ne rêvez pas, il est 16h et c’est déjà le début du coucher de soleil !

Image : Visiter Copenhague - tour Taarnet

Du coup nous nous retrouvons en bas et il fait nuit noire, ce qui nous coupe dans notre élan car la prochaine visite est Assistens Kirkegard, qui n’est autre qu’un… Cimetière ! Rien ne nous arrête : hop Citymapper, hop nous montons dans le bus, et nous voilà arrivées devant. Nous hésitons un peu à entrer, mais en y voyant des joggeurs et des familles, nous nous lançons ! Ça fait un peu film d’horreur : nuit noire, tombes vieilles de 100 ans, le bruit du vent… C’est trop pour nous, nous rebroussons chemin direction le Airbnb, avec un arrêt pour faire les courses à l’épicerie du coin…

JOUR 2

Dur dur de sortir de sous la couette… Allez, on se motive aujourd’hui c’est la tournée des parcs à vélo !

Première étape : la station de vélo à côté du jardin botanique de Copenhague, aussi appelé Botanisk Have, proche de l’arrêt de métro Norreport St.
Et là c’est l’incompréhension : nous étions persuadées que la location des vélos publics était comprise dans le Citypass. Mais pas du tout, il s’avère qu’il faut créer un compte Bycyklen via la tablette dont est équipé chaque vélo, sauf que cela revient à 4€ par personne, et ce par heure… un peu cher pour une ville où plus d’un tiers des habitants se déplace à vélo !
Du coup nous nous mettons rapidement d’accord pour continuer à pied : c’est gratuit donc c’est forcément bien, économie un jour économie toujours !
Il se trouve que cette « mésaventure » nous aura rendu service car une fois devant le portail du jardin botanique, nous nous rendons compte que les vélos sont interdits dans le parc, ce n’est pas Central Park, ici !
Nous entrons donc, c’est tout mignon mais aussi tout glacé : le lac, l’herbe… et nous !

jardin botanique

Nous continuons notre balade vers la serre dans laquelle nous finissons par entrer. Et là c’est le bonheur !!! Certes c’est très humide, mais qu’est-ce qu’il fait chaud, nous en oublierions presque la végétation tropicale qui nous entoure tout à coup. Une fois remises de nos émotions on découvre le beau décor que

 nous offre cette serre et l’escalier en colimaçon très photogénique qui nous permet d’avoir une vue en hauteur sur l’intérieur comme sur l’extérieur.

Allez, sortons de ce hammam pour rejoindre le prochain parc qui se trouve juste à côté, Rosenborg Have. L’accès au château du roi situé dans le parc est payant : 110 DKK, soit 15€ par personne. A ce prix, nous décidons de nous contenter de le voir de l’extérieur depuis le parc, qui lui est gratuit et sympathique. Nous ne sommes pas déçues, ce jardin est entretenu à la perfection et la fine pellicule de glace sur les arbustes rend le décor encore plus beau. En essayant de vous rapprocher du château, vous tomberez sur un point d’eau où les canards essaient de trouver un coin qui n’est pas glacé pour patauger. Encore une photo de carte postale dans la boîte !

jardin botanique

En marche à présent vers le troisième et dernier parc. Il est l’heure de manger, du coup nous nous arrêtons à un café/boulangerie qui n’a rien d’exceptionnel…
Nous voilà donc au parc en forme d’étoile, le Kastellet. C’est dimanche, et beaucoup de locaux y font leur balade dominicale, et on les comprend. Nous faisons le tour grâce à un petit chemin formant une étoile surplombant le parc, entre canaux, verdure, et citadelle aux briques rouges, nous nous y sentons bien.
C’est aussi de ce parc que nous pouvons voir la très connue statue de la petite sirène. Tous les touristes du parc s’y pressent, si bien qu’il est impossible d’y voir quelque chose. Tant pis, nous continuons notre chemin.

La nuit commençant à se faire sentir, nous partons flâner dans le centre ville faire du lèche vitrine. Si vous voulez acheter des souvenirs ou faire les boutiques, la rue Stroget est The place to be !
Grandes amatrices de Nutella (et parce qu’il faut toujours faire une pause au cours d’une séance shopping!), nous ne résistons pas à manger une gaufre en stick recouverte de la célèbre pâte à tartiner. Miam, c’est une valeur sûre ! Parfait pour boucler cette journée.

JOUR 3

C’est la dernière journée de visite. On décide de retourner dans le centre ville pour se balader dans les rues du centre que l’on a pas encore eu l’occasion de voir.
Une fois à de retour sur Stroget, on bifurque davantage vers l’ouest. C’est dans cette partie de la ville que se trouve des très jolies églises, aussi bien l’extérieur comme de l’intérieur. Notre petite boucle comprend la cathédrale de Copenhague, l’église du saint esprit et l’église de la Trinité.

Image : Visiter Copenhague - Cathédrale Notre-Dame de Copenhague

Nous voici maintenant avec une auréole au-dessus de la tête, prête pour la suite !

Il est presque midi ; nous nous pressons donc de rejoindre le Palais d’Amalienborg afin d’assister à la relève de la garde version danoise. Il est bon de savoir que tous les jours à 11h30, les gardes partent à pied du Château de Rosenborg pour rejoindre le palais afin d’assurer la relève de leurs collègues. Soyez attentifs, si le drapeau flotte, cela signifie que la reine est présente ; alors vous assisterez à une cérémonie digne de ce nom ! Sinon, vous aurez droit comme nous à une scène des plus « banales »… Malgré cela, nous avons quand même bien ri grâce à Justine qui fait la pitre (en plus de ça, ça réchauffe!)

Image : Visiter Copenhague - Amalienborg

Finie la rigolade : l’estomac grogne. Direction ce que nous avons appelé « la folie du séjour » : le restaurant Schonnemanns. Une des spécialités danoises est le Smorrebrod : une tartine de pain complet beurrée, agrémentée par dessus des produits frais de votre choix (saumon, pomme de terre, canard…). En préparant le voyage, nous avions lu que c’était l’endroit de la ville où il fallait aller à tout prix pour manger cette fameuse recette, nous avions donc réservé notre table par internet.
Nous étions préparées à payer un certain prix, mais nous n’avions clairement pas prévu de payer 15€ la petite tartine (elle paraît plus grosse sur la photo !) : nous avons eu du mal à l’avaler (sans jeu de mot !) Ceci dit, le service était de qualité : notre serveuse a pris le temps de nous renseigner car il faut le reconnaître, il y a un large choix de Smorrebrod. Bref, nous restons quand même sur notre faim, dans tous les sens du terme.

Image : Visiter Copenhague - SmorrebrodImage : Visiter Copenhague - Smorrebrod

Nous sommes en avance pour la prochaine étape (une fois de plus!) Du coup, nous décidons de se prendre un petit dessert à Joe & The Juice dans le quartier de Christianshavn, rien de très local puisqu’il s’agit d’une chaîne présente dans plusieurs pays. La déco est sympa.

Image : Visiter Copenhague - Joe & the juice

Cette fois c’est bon, nous sommes rassasiées. Nous enchaînons par une balade digestive au bord du canal du quartier : ça ressemble assez à Nyhavn Barbour, mais en moins touristique et plus résidentiel.

Image : Visiter Copenhague - Christianshavn

Il est 16h, c’est l’heure de la visite groupée du quartier de Christianshavn que nous avons réservé, toujours avec « Copenhagen Free Walking Tours », sauf que… Les minutes passent, et nous ne voyons toujours pas le fameux parapluie vert du guide… Evidemment, puisqu’il s’avère que nous nous sommes trompées de point de rendez-vous…!

Allez, ce n’est pas si grave : nous allons faire la visite par nous-même bien que nous avions lu qu’il était fortement conseillé d’aller dans la ville libre de Christiania accompagnées d’un local. Pour la petite histoire, il s’agit d’un quartier autogéré, dit hippie, avec sa propre monnaie et où la vente de cannabis est autorisée.
Quelle déception cependant… nous nous retrouvons entourées de stands où les caïds du coin dealent (et pas que le cannabis) : ça sent l’herbe de Provence ! Nous continuons notre route l’air de rien, mais nous nous sentons observées. Pensant que nous ne sommes pas dans la bonne partie du quartier, nous essayons d’aller plus loin, mais rien à voir d’intéressant : c’est sale et à moitié délabré.
La descente de police dans une des bicoques aura eu raison de notre curiosité, nous partons! Du coup, nous n’avons pas de photos de l’endroit car nous nous sentions pas en sécurité de sortir notre téléphone… C’est interdit de toute façon. Vous trouverez tout de même de jolies photos sur internet, mais impossible de vous dire où elles ont été prises exactement.

Ce n’est pas grave, nous avons passé 3 très bonnes journées à Copenhague ! Nous rentrons au Airbnb pour une départ matinal le lendemain.

Pour conclure :

Voici nos dépenses (par personne) :

Avion avec escale : 146€
Citypass 26€
Airbnb 4nuits : 111€
Hot dog : 7€
Gaufre : 4€
Midi dans un café : 8€
Restaurant : 15€
Dessert : 4€
Courses : 9€
=330€

Dépenses évitées (par personne) :
Petit déjeuner au airbnb : 4 x 8€
Diner au Airbnb : 4 x 10€
Pas de location de vélo : 20€
Pas de visite du château : 15€
= 107€

Et voilà nos billets d’avion pour Malte sont payés et cela sans efforts !

Trouvez ici notre guide pour obtenir le meilleur billet d’avion !

1 Comment

  • Encore un super article ! Je rêve de visiter cette ville et je crois bien qu’avec tous vos conseils pour faire des économies (raison principale qui m’empêche de beaucoup voyager .. ) et idées d’activités je vais sauter le pas aha
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.