• 4 jours pour découvrir Montréal •

Banniere

Première étape de ce road trip québécois : rendre visite aux copains fraîchement installés à Montréal. C’est parti pour 4 jours à travers la ville !

Petite précision : pour aller de l’aéroport à l’appartement de mes amis, j’ai dû prendre un pass 24h à 10$ (6,8€) pour prendre la navette. Celui-ci m’a donc servie pour les 24h qui ont suivi, et j’ai ensuite pris un pass 3 jours à 19,50$ soit 13,3€ pour me déplacer car les points d’intérêts sont assez éparpillés et à 3,50$ (2,4€) le ticket, c’est vite rentabilisé !

Jour 1 :

Après un réveil en douceur, nous commençons tranquillement la journée en rejoignant le petit marché d’Atwater.
Couvert, tous les stands sont rangés à la perfection : il est agréable de venir y faire quelques emplettes ou même manger par mauvais temps !
Une fois le ventre plein, nous décidons de longer le canal de Lachine qui se trouve juste à côté, en nous dirigeant vers le vieux port. Cette petite balade agréable au bord de l’eau permet de profiter de la diversité des bâtiments que Montréal a à offrir.
Une fois arrivés sur la première partie du vieux port, nous bifurquons pour rejoindre la basilique de Notre Dame. Il faut prendre un peu de recul depuis la place d’Armes pour la voir dans sa totalité, tellement c’est immense ! Pour entrer, il faudra payer 8$ ; je n’y suis pas allée car mes amis y étaient rentrés la semaine d’avant.

 basilique de Notre Dame

Apparemment, cela vaut le coup et il y a souvent des spectacles de son et lumière pendant la journée.
Nous poursuivons notre chemin direction le café Crew, qui n’est autre qu’une ancienne banque réaménagée en café. Ce mélange des genres vaut le coup d’oeil !
Nous continuons notre tour des lieux « atypiques » avec le Centre International du Commerce. Nous rêverions tous d’emprunter ce magnifique hall pour aller travailler : hauts plafonds vitrés, statues et fontaines sont aux rendez-vous.

Ces visites commençant à nous creuser l’estomac, nous prenons le métro pour rejoindre THE place to be pour prendre le goûter : Juliette et Chocolat (cet endroit m’était prédestiné !). Situé aux 4 coins de la ville, ce café spécialisé dans les desserts propose une carte à faire saliver n’importe quel être humain : glaces, gaufres, crêpes, smoothies, milkshakes, brownies, fondue au chocolat… le rêve !
Non loin de cette halte goûter se trouve le square Saint Louis, petit oasis de verdure dans le quartier du Plateau, qui est d’ailleurs l’endroit où beaucoup de français décident de s’installer pour vivre à Montréal. Ce petit parc me plaît beaucoup : il est calme, les écureuils n’hésitent pas à venir dire bonjour et il est entouré de très belles maisons colorées.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Justine & Juliette 🌍 (@highspeedtravelers) le

D’ailleurs, il ne faut pas hésiter à aller se perdre dans les petites rues qui l’entourent pour profiter des jolies maisons typiques d’ici.
Après cette journée bien remplie, il est temps de rentrer à l’appartement.

Jour 2 :

Cette première journée au Québec passée, je me rends compte que j’ai surestimé la température qu’il ferait durant mon voyage : j’aurais mieux fait de laisser le bikini et les shorts en France et prendre des pulls supplémentaires !
Bref, c’est pas grave, c’est une bonne excuse pour faire du shopping ! Direction la Place des Arts où ont souvent lieu des événements mais aussi où se trouve le Complexe Desjardins qui abrite des magasins en tous genres.
Maintenant que je suis mieux équipée, nous pouvons enchaîner avec un brunch au Passé Composé… Elle est pas parfaite, franchement, cette journée?!
C’est un restaurant assez prisé notamment pour ces brunchs, servis tous les jours. Je vous conseille largement de venir pas trop tard (≈10h), et en semaine : ils ne prennent les réservations et les clients font la queue.
Ceci dit, nous avons commandé le Dej du Passé Composé et l’Oeuf Poché au Confit de Canard, et c’est à tomber par terre !

brunch passé composé

Pour digérer, nous décidons de partir explorer le Jardin Botanique de la ville de Montréal. Contre 20,5$ nous avons un accès à la journée et un accès de nuit afin de profiter de l’exposition de son et lumière qui a justement lieu durant mon séjour. J’ai été conquise par plusieurs parties du jardin : les serres d’expositions, le jardin de Chine et les jardins à gauche de la carte. Le reste est un peu décevant…

jardin botanique

Le spectacle de nuit est très beau et permet de découvrir le jardin sous un nouvel angle, plein de magie !

jardin botanique de nuit

Jour 3 :

Nouvelle journée, nouveau marché. Le marché Jean Talon est lui aussi réputé à Montréal. Si je devais faire un choix, je dirais que je le préfère à celui d’Atwater. Plus aéré et lumineux, il propose un plus large choix de produits et de stands pour manger, et les boutiques autour sont elles aussi sympa. Toutes les citrouilles présentes sur les étalages en cette période d’Halloween ne font qu’ajouter au charme déjà installé !
Après un petit tour de métro, nous rejoignons le pied du Parc du Mont-Royal. Pourquoi le pied ? Car les points d’intérêt de ce dernier se trouvent au sommet du parc ; 260 marches plus haut pour être exacte ! (un bus vous mène aussi au sommet, mais il ne passe pas souvent).
C’est donc essoufflée que j’arrive à mon premier arrêt : le très célèbre Belvédère Kondiaronk. Ça ne vous dit rien ? Mais si, vous savez la photo que vous avez vu des centaines de fois, une vue panoramique sur la ville de Montréal depuis une immense terrasse. Et bien, c’est là !
Au risque de jouer les rabat-joie, oui, c’est à voir, mais pas plus… Je préfère mille fois voir des paysages dans la nature plutôt qu’une forêt d’immeubles gris… J’aimerais tout de même, lors d’une prochaine visite à Montréal, revenir à ce spot pour assister au coucher de soleil.
Munie de ma carte du parc (disponible à l’office de tourisme), je décide de suivre l’itinéraire découverte qui fait environ 10km et qui est facilement faisable en une demi-journée. Vous pouvez aussi vous écarter de l’itinéraire et vous aventurer dans les dizaines de petits sentiers sillonnant une forêt que l’on n’aurait pas soupçonné ici ! Cette balade permet de passer par :

  • le Belvédère Kondiaronk ;
  • La Croix du mont Royal, mélange de croix chrétienne et de Tour Eiffel, c’est assez insolite !
  • Le Lac aux Castors, (sans castors!), coup de cœur pour le lac et les étendues de pelouse qui l’entourent. Il fait bon s’y allonger pour profiter du soleil l’été. L’hiver, le lac est gelé et fait office de patinoire. Comme un air de Central Park ;
  • Un Quartier huppé : nous sortons du parc pour se promener dans les rues d’un quartier résidentiel, dont certaines maisons doivent valoir des millions !
  • Belvédère de Westmount : moins connu, mais qui offre aussi une jolie vue sur la ville ;
  • L’oratoire Saint Joseph dont la belle allée qui mène à l’église est actuellement en travaux ce qui a un peu cassé l’image que je m’en étais faite ! Ceci dit, l’église est vertigineuse à l’extérieur comme à l’intérieur !
parc du mont royal

Encore une belle journée de visites qui s’achève. Pour fêter ça, direction le Barraca (quartier du Mont Royal), un bar à rhum qui propose une happy hour avec tacos à 1$ (du dimanche au mercredi) et double mojito pour le prix d’un (du lundi au mercredi)… Autant vous dire que la soirée n’a pas été triste !

barraca

Jour 4 :

Après ces trois premiers jours de vacances assez intenses, nous avons décidé de lever un peu le pied avant mon grand départ le lendemain (article bientôt disponible).
Quoi de mieux que de commencer la journée (il est midi) qu’en mangeant une poutine?! Pour cela, direction Poutine Ville, une chaîne de restaurants qui avait été testée et approuvée par mes amis. Il y a tellement de choix qu’il est impossible de ne pas trouver son bonheur.
Petit tour de métro pour digérer ! Nous flânons ensuite dans le vieux Montréal, écoutons les gens jouer de la musique dans la Cour des Arts (qui a des airs de Paris), nous marchons jusqu’à la grande roue où les premières feuilles de l’automne commencent à rougir… Nous nous la coulons douce, quoi !

grande roue

Pour clôturer ce séjour dans cette première ville québecoise, nous rejoignons le Spa Scandinave du Vieux Montréal pour une parenthèse zen (je savais que j’avais bien fait de prendre mon maillot!). Malheureusement voyant le prix (55€) et le peu de choix dans les installations, je vous conseille plutôt d’aller au Bota Bota : il est moins cher et a le mérite de proposer un cadre original : le spa est sur une péniche.

Montréal aura été ma ville coup de cœur car il y a plein de visites à faire aux 4 coins de la ville. Cela permet de ne pas tellement se rendre compte de la masse de touristes (contrairement à la ville de Québec).

Me voilà donc prête pour un mois de road trip à travers la région du Québec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.