• Une journée à Saint-Barthélemy •

Durant mon voyage à Saint-Martin (article ici), j’en ai profité pour me rendre sur les îles aux alentours (comme Anguilla), qui ont habituellement l’air si loin !

Aïe, le réveil sonne très tôt mais nous voulons profiter à fond de notre journée sur « Saint-Barth » ! En effet, nous avons rendez-vous à 7h à la marina de Philipsburg (côté néerlandais) pour prendre le premier ferry avec la compagnie Great Bay Express. Nous avons choisi de partir avec cette société et non pas avec celle appelée « Voyager », car elle propose des allers plus tôt et des retours plus tard dans la journée… A s’y rendre une fois dans sa vie, autant en savourer chaque seconde ! Comptez tout de même 75€ aller-retour pour 30 minutes de traversée. PENSEZ A PRENDRE VOTRE PASSEPORT, sans quoi ce sera retour à la case départ car il y a un contrôle à l’arrivée !

Nous voici sur le bateau. Nous profitons du pont extérieur pour admirer la vue. Le trajet est plutôt calme : nous voilà sauvées du mal de mer.

Saint Barth - Arrivée bateau

Etape incontournable une fois arrivées ici : louer un moyen de transport. Je vous conseille de prendre une petite voiture plutôt qu’un scooter, car les routes sont assez vallonnées et les montées ne vous feront pas de cadeau. Nous avons de la chance, nous sommes surclassées et obtenons une Mini décapotable pour la journée, de quoi se fondre dans la masse !

En effet, la première chose flagrante ici est comment tout a été reconstruit comparé à Saint-Martin, qui reste encore très marqué par Irma : il n’y clairement pas les mêmes moyens ici.

Pour commencer, nous faisons un petit arrêt à Marché U (THE supermarché de l’île) pour acheter les provisions de la journée.

Il y est 10h. Nous avons maintenant tout ce qu’il nous faut pour partir explorer l’île de Johnny Hallyday. En parlant de ce dernier, le cimetière de Lorient, où il est enterré, est situé près de là, sur notre route. Nous prenons donc 5 minutes pour y aller. Sa tombe est très fleurie, remplie de messages de fans ; il y a même des guitares, et une moto !

Tombe Johnny

Nous continuons notre tour de l’île via la D209. Nous faisons quelques arrêts pour prendre des photos. Nous nous amusons à prendre de petites routes. Nous nous perdons dans des lotissements aux maisons toujours plus démesurées les unes que les autres où nous nous imaginons profiter de la piscine ! Il y a quelques points de vues en hauteur qui permettent d’admirer la beauté des lieux comme ici, avec l’Anse de Marigot et de Grand Cul de Sac.

Anse Marigot - Grand Cul de Sac

En prenant notre temps, nous avons mis 2h à faire le tour.

Midi, il est temps de trouver un spot pour manger. Nous trouvons notre bonheur à la crique de Petite Anse, non répertoriée sur Google et qui se situe à côté de l’auberge portant le même nom. Il n’y a personne dans ce havre de paix, parfait ! Entre 2 tranches de saucissons, nous nous baignons dans cette eau translucide… Tout va pour le mieux !

Nous reprenons la voiture pour revenir à l’autre bout de l’île, afin de rejoindre les piscines naturelles « cachées » de Saint Barth se trouvant non loin de la plage de Petit Cul de Sac. Garez-vous où vous le pouvez car l’endroit est truffé de villas et donc de places de parking privées. Une fois garés, suivez notre petit plan : il faut traverser une plage de galets et un chemin rocailleux longeant la mer : si c’est agité, ne prenez pas de risques car nous avons entendu plusieurs histoires de personnes qui se sont fait happées par une vague et qui n’ont pu ressorties qu’avec une aide extérieure… Donc faites attention !

Plan d'accès piscine naturelle

Après avoir réparé ma tong une dizaine de fois, nous voici arrivées à ce spot inattendu ! De nouveau, il n’y a personne : nous avons encore plus l’impression d’avoir trouvé un lieu caché de l’ile !

La couleur dans ce puit d’eau est comme dans un bain, sauf qu’il y a des poissons… C’est incroyable ! Autour, la mer est agitée mais seulement quelques vagues se fraient un chemin jusqu’à la piscine, qui elle est d’un calme plat. Apparemment, il arrive même qu’une cascade se forme dans les rochers qui nous entourent.

Piscine naturelle st Barth

Après une bonne baignade, nous restons un moment sur les rochers, à observer ce beau spectacle qui se déroule devant nous.

Le temps file : il est temps d’aller rendre la voiture. Nous prenons un petit verre (hors de prix!) à la marina de Saint-Barth pour clôturer cette journée en beauté, avant de prendre le dernier ferry de 18h30.

1 Comment

  • Bonjour, je vous remercie pour votre article très enrichissant. Tout cela m’a donné très envie de passer quelques jours à Saint Barth.
    Margueritte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant cette case, j’accepte la Politique de confidentialité de ce site.